New-York : City Guide partie 1

Coucou les filles !! Je suis très contente de vous retrouver sur le blog. Une semaine sans blog finalement, ça m’a manqué ! Bon et bien voilà, après 8 jours à New-York me voici de retour en France. J’ai déjà eu la chance de pas mal voyager ces dernières années, notamment aux Etats-Unis, un pays que j’adore. J’ai pu découvrir la Floride et la Californie, il me tardait de pouvoir ajouter New-York à ma liste.

Comme j’ai pu le dire dans mon dernier post les filles, cette ville représentait pour moi un rêve, au point que plusieurs personnes de mon entourage ce sont dit « elle va vouloir y rester » !!

Verdict ? Si il était plus simple de s’expatrier aux US, il est certain que j’adorais vivre, au moins pour un temps, à New-York.

C’est l’un de mes paradoxes. Venir d’un petit village, adorer la nature depuis toujours, mais être aussi irrésistiblement attirée par les grandes villes.

Ce séjour m’a vraiment rappelé d’une certaine façon notre vie en Australie. La vie anglo-saxonne mais aussi la façon de penser anglo-saxonne, la gentillesse et la politesse qu’on ressent tout le temps. Cet état d’esprit me correspond bien plus que la façon de penser que nous avons en France. Ce n’est pas une critique, j’aime beaucoup mon pays et nous avons de très nombreux points positifs aussi, mais nous n’avons pas vraiment cet état d’esprit positif.

 

Bref, j’étais comme un poisson dans l’eau à New-York et très heureuse de me réveiller chaque matin dans cette ville. En toute honnêteté, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi bien. Bien sûr, j’ai économisé pour me payer ce voyage, ça ne tombe pas du ciel, mais je suis très contente et surtout reconnaissante d’avoir eu la chance d’y aller et de réaliser ce rêve, en me disant trois, quatre, cinq fois par jour « Pu*** je suis à New-York !! ». J’ai vraiment ressenti une forme de gratitude de pouvoir être là, enfin !

 

 

8 jours n’étaient franchement pas de trop, on a eu le temps de faire à la fois les attractions touristiques, mais aussi de se balader, de pouvoir en profiter, de prendre le temps, de voir plusieurs fois une amie qui habite là-bas. Nous faisions en moyenne 15km par jour à pieds. Forcément c’est New-York, il y a beaucoup de choses à voir. Mais ce que j’aime quand je voyage, c’est aussi de vivre comme un local. De rester 1 heure sur un banc, de prendre le temps de manger, de flâner dans les magasins. En somme de ne pas courir tous le temps…après le temps !

 

City Guide Pratique

Si vous avez prévu d’y aller bientôt, voici quelques astuces pour découvrir la ville :

  • CityPass : il est à 100 dollars et vous permet d’avoir directement les entrées des attractions touristiques les plus connues à New-York. Vous pouvez le prendre directement en ligne. Je vous le conseille, vous gagnerez du temps et de l’argent ! Plus d’infos ici 
  • Métro : La carte de métro pour 7 jours illimités est à 30 dollars. C’est parfait et bien pratique. Les distances sont énormes dans la ville, prendre le métro vous permet d’économiser les gambettes ! Soyez patient, il est franchement long à venir parfois. Il nous ai arrivé d’attendre 10, 15mn sur le quai. Pour les New-Yorkais c’est normal, pour nous européens qui avons généralement des transports en communs plus rapides, ça peut être un peu frustrant. Mais vous n’êtes pas pressés, vous êtes en vacances 😉

 

Indispensable ? La carte de la ville et du métro, version papier ou pour aller plus vite, directement dans votre smartphone.

new-york-map

 

 

Côté logement

Nous avons opté pour un appart’ à Brooklyn réservé via AirBnB. Je préfère ça à l’hôtel pour m’immerger vraiment dans une ville. Après comparaison, j’ai trouvé cela moins cher qu’un hôtel. Ca vous permet aussi d’économiser en vous donnant la possibilité de préparer vos repas. C’est ce qu’on faisait pour le petit-dej, certains diners et la préparation de sandwichs maison pour quelques repas du midi. La vie en générale est chère à New-York et une bonne moitié de mon argent est finalement passé dans la nourriture !

Brooklyn est comme une « banlieue » de Manhattan et fait grossomodo la taille de Paris (peu de new-yorkais habitent vraiment à Manhattan). Il existe plusieurs quartiers dans Brooklyn. Pour avoir parlé avec un New-Yorkais, on ne risque pas grand chose à New-York et c’est vrai. Je ne me suis jamais senti en insécurité, même dans le métro. Vous pouvez donc tout à fait vous loger dans Brooklyn, comme dans le Queens ou le Bronx. Le plus important pour moi, c’est d’être proche d’une bouche de métro pour éviter de trop marcher et perdre du temps.

brooklyn-logement

 

 

 

À ne pas manquer…

Au niveau des « attractions touristiques », nous avons tout fait…(ou presque) :

 

  • Top of the Rock, le Chrysler building est top ! J’ai préféré cette vue à l’Empire. Le fait de prendre de la hauteur est un « indispensable » je pense à faire à New-York pour se rendre compte de la taille de la ville.

top-of-the-rock-mfm

 

 

  • L’Empire State Bulding : il est mythique et le City Pass vous permet d’avoir une entrée en journée puis le soir.Ce n’est clairement pas à louper ! La vue de nuit est magnifique !

empire-nuit-mfm

 

 

  • Le MET, le Metropolitan Museum of Art : grandiose et immense ! On en a fait une bonne partie en une matinée, mais il est tellement grand ! J’en ai profité pour découvrir l’exhibition mode qui se tient là-bas chaque année. Cette fois-ci c’était la Manus X Machina, la relation entre l’univers de la mode et la technologie. Chanel, Dior, Givenchy, les robes étaient splendides. Si vous êtes un peu sensible à la mode comme moi, je vous la conseille, c’est très beau.
  • Le Musée d’Histoire Naturelle : lui aussi est gigantesque. J’ai adoré passer d’une époque à une autre, découvrir des squelettes d’animaux énormes. Une météorite est aussi en exposition à l’entrée…Vraiment, même si vous n’êtes pas musée, celui-ci est très ludique et à découvrir.

 

  • Le Mémorial et le Musée du 11 septembre : nous sommes bien évidemment allés sur le Mémorial des Tours du 11 septembre. Les deux emplacements des tours sont donc désormais de grands trous où coule de l’eau. C’est à la fois très beau et très émouvant. Honnêtement, le musée est poignant. Il rassemble des effets personnels retrouvés sur les lieux, raconte l’histoire, explique les faits. On se souvient tous, je pense, d’où nous étions lors du 11 septembre. J’ai suivi en direct les évènements en rentrant à 16h de l’école. Je me souviens très bien être resté scotché à la TV toute la soirée. Mais d’être ensuite à New-York change la perception de l’évènement. Plusieurs fois, après avoir visité le musée, nous nous sommes dit « mais tu imagines, avec le monde qu’il y a à New-York… ». Ca devait être tellement chaotique dans la ville lorsque cela s’est passé, qu’il est difficile de se l’imaginer vraiment, néanmoins le musée est vraiment bien fait et je vous incite à y aller.

 

memorial-mfm

 

 

  • La statut de la liberté et Elis Island : direction le ferry pour rejoindre l’île où se trouve la statut. Vous aurez une vue très jolie de la city. En soit, la statue est impressionnante à voir, bien sûr, mais il n’y a pas grand chose à faire une fois que vous l’avez vue sous tous les angles, j’ai préféré aller ensuite sur Ellis Island, l’île d’entrée principale où arrivait les immigrants aux Etats-Unis. Le musée est très bien fait et c’est vraiment intéressant à découvrir.

staut-liberte-mfm

vue-liberte-mfm

vue-lierte-tenue-mfm

 

 

Voilà pour ce premier guide ! Il y a bien sûr énormément de choses à découvrir à New-York. Pour une première, je voulais faire ces attractions touristiques car elles représentent toutes pour moi, à leur manière, New-York. Pour le reste, j’ai adoré découvrir New-York principalement à pieds. Je vous ferai très vite un second article avec les choses à découvrir aux détours des rues.

 

Qui est déjà allé à New-York ? Qu’est ce que vous avez préféré ? Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser !

 

 

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *