Changement de vie

Hellllloooooooo !

Je ne pensais pas initialement mettre autant de temps à revenir par ici. Si vous vous souvenez bien j’avais conclue l’année 2016 avec un petit bilan perso, on s’était envoyés quelques bisous et bonnes vibes par commentaire pour cette nouvelle année qui approchait et comme pour une prochaine rentrée des classes, on s’était dit le fameux « À l’année prochaine ».

Entre temps beaucoup de choses se sont passées.

Et comme c’est indiqué dans le titre, le plus simple est d’appeler ça un changement de vie. Ni plus, ni moins.

La période fin 2016 et début 2017 fut riche en changement. J’ai dû prendre des décisions difficiles, faire des choix, les assumer et digérer aussi tout ça.

Pour résumer, j’ai quitté la personne avec qui j’étais depuis 6 ans, j’ai démissionné de mon boulot, j’ai déménagé, j’ai décidé de revenir vivre en Savoie, d’où je suis originaire, puis un décès est survenu dans notre famille. Tout ça en même temps. Voilà pourquoi j’ai fait une longue pause ici et ailleurs de manière générale. J’avais besoin de prendre un peu de recul, de me couper un peu de tout aussi et de me recentrer sur l’essentiel.

 

Initier le changement

À certains moments de votre vie, nous sommes toutes et tous confrontés à ce changement et ces prises de décisions, qu’importe le sujet (travail, couple, famille…). J’ai eu plusieurs mois pour me préparer inconsciemment à ça, je m’en rend compte aujourd’hui. Certaines décisions bouleversent tout et il faut un certain temps pour se préparer, pour se rendre compte que l’on est plus heureuse et que ce n’est plus la vie que nous voulions.

Je comprends aujourd’hui qu’il est très facile de se voiler la face ou tout simplement de fermer les yeux par peur du changement. Avant, j’étais même frustré pour ces personnes qui n’osaient pas le changement, alors que je savais pertinemment qu’elles n’étaient pas heureuses dans leur vie. Prendre des décisions, changer la vie des gens qui vous entourent, les faire souffrir, sont autant de raisons qui m’ont poussé pendant longtemps à ne rien faire. Jusqu’au moment où vous vous rendrez compte, comme cela a été le cas pour moi, que vous ne rendez service à personne en continuant ainsi. Si au fond de vous, vous savez bien que vous n’êtes plus heureuse de cette manière là, alors changez, bougez, faites quelque chose.

 

 

Un nouvel environnement

J’en ai déjà parlé sur le blog, j’ai eu pendant très longtemps des doutes quant à l’endroit qui pourrait me plaire pour y vivre. C’est très frustrant de ne pas trouver sa place. L’étranger, la France, la ville, la campagne. Je me suis souvent aussi posé la question de revenir vivre « à la source ». Je suis originaire d’un petit village en Savoie, ma famille et mes amis sont ici. La qualité de vie est exceptionnelle, mais il faut accepter de ne pas être dans une ville, mais bien à la montagne. De ne pas avoir une vie citadine et toutes les commodités qui vont avec. Aujourd’hui j’aspire plus à cela qu’à vivre dans une grande ville comme Paris ou Lyon.

Il y a quelques mois j’ai donc décidé de sauter le pas et de revenir vivre ici, de tenter l’aventure pour ne pas avoir de regrets. J’ai fini mon boulot sur Grenoble fin février et j’ai enchainé avec mon déménagement. Je recherche un job pour le moment et en attendant j’ai pris le mois de mars pour faire une vraie pause.

 

 

Se retrouver

Je passe la majorité de mes journée dehors, une balade le matin, du ski l’après-midi par exemple. Qu’importe l’activité tant que je prends l’air. J’essaie de me tenir au minimum à 10 000 pas par jour 🙂 mais je vous en reparle très vite pour vous présenter ma nouvelle routine sportive.

Mon objectif pour le mois de mars était de prendre le temps de vivre tout simplement. Un long mois de vacance pour se retrouver, s’éloigner des ordinateurs et des smartphones, faire du sport, lire et tester de nouvelles choses.

Je peux sans aucun doute dire que même si ce changement de vie n’est pas tous les jours facile, je suis plus sereine qu’avant. Ce début d’année fut un long processus pour arriver à cet état de sérénité que j’ai aujourd’hui, même si je n’ai aucune idée de mon futur à l’heure actuelle. Sans travail, il est difficile de se projeter pour le moment. Mais je reste confiante en l’avenir et je prend un jour après l’autre !

C’est l’un des grands changements de mon côté aussi. J’ai appris à ne pas trop penser au futur mais à bien profiter de l’instant présent.

J’ai hâte de partager avec vous ces quelques changements positifs et nouvelles habitudes que j’ai incorporé dans mon quotidien et qui m’aide beaucoup.

J’espère que vous me pardonnerez pour cette longue absence de plusieurs mois et cette fois-ci c’est promis, je vous dit à très vite 🙂

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *