Bien-être : Apprendre à positiver

La vie ce n’est ni blanc, ni noir. Par contre, on dit souvent qu’il y a deux types de personnes. Celles qui voient le verre à moitié plein et les autres, à moitié vide.

Sans hésitation, je fais partie du premier groupe et aujourd’hui j’aimerais qu’on parle ensemble de quelque chose de très simple mais d’aussi très important dans la vie : positiver.

À trop se poser de question, à trop chercher le bonheur, à vouloir courir plus vite, avoir plus de choses, tout le temps, on ne prend plus le temps de regarder autour de soi et d’apprécier ce que l’on a. D’être heureux tout simplement et de voir la vie de manière positive.

 

Comme il est facile de se plaindre, il est tout aussi simple de voir le bon côté des choses.

Et je peux vous assurer que cela changera votre quotidien. 

 

Je ne pense pas qu’on puisse naître profondément grincheuse ou Miss sourire. L’optimisme, la bonne humeur et l’esprit positif, ça se travaille un petit peu tous les jours ! Je sais ce que vous allez me dire : certains jours, on a le droit de se plaindre. Et c’est vrai ! C’est vrai que vous aurez toujours des journées meilleures que d’autres. Certaines d’entre vous traversent peut-être en ce moment-même une épreuve bien difficile. Et il est plus délicat dans ces cas-là de trouver le positif, je le sais bien. Mais ça reste possible…Tout dépend de comment vous voyez le verre.

À moitié plein ou à moitié vide ?

 

Le bonheur est en nous

Premier constat, nous avons tous en nous ce qu’il faut pour être heureux. Le bonheur ne passe pas par ce que l’on peut avoir matériellement, mais bien ce que l’on a en nous ! Positiver chaque jour, c’est l’assurance d’enclencher la machine, d’éprouver un bien-être quotidien. De lâcher prise quand il le faut, de s’écouter, de se faire plaisir, de se faire confiance.

 

La perception

Votre perception de la vie, de vous-même, des autres et du quotidien joue un rôle primordial. Plus vous vous connaîtrez, plus il sera simple pour vous de réagir et de changer votre perception lorsque vous ne vous sentirez pas bien. Vous pourrez faire appel à des mécanismes et des techniques pour vous remettre en selle instantanément.

 

Cela reste flou pour vous ? Voici quelques exemples de perception.

  • Nous sommes actuellement en plein été et il fait un temps de m…. dehors : Je pourrais me plaindre de ce temps, de vouloir du soleil et de la chaleur.

OU ! Ou je peux tout simplement changer de perception. Il ne fait pas beau et je ne peux rien y changer. C’est l’occasion parfaite pour me regarder les 10 épisodes de retard que j’ai de Grey’s Anatomy et faire un petit gâteau pour le goûter. Temps de chiotte = journée cocooning !

 

  • J’ai une journée réunion au boulot. Je peux me dire que je ne vais pas pouvoir avancer dans mon travail et que c’est franchement long ces réunions.

OU ! Ou je peux changer de perception vis à vis de cette réunion en me disant que cette journée sera l’occasion d’apprendre de nouvelles choses, de communiquer avec mes collègues, de tester de nouvelles idées ensemble, de faire un beau travail d’équipe !

À vous de trouver le positif dans chaque situation !

 

 

Mes 3 astuces pour positiver au quotidien

Je terminerais ce looooong article par trois astuces que j’applique tous les jours pour rester positive. Des petites choses à faire qui sont hyper simples mais qui vous aideront…

 

1. Le sourire est un élément indispensable

Le sourire est contagieux et il est très important au quotidien. Deux exercices simples à réaliser :

  • Chez vous, devant une glace, commencez la journée par vous sourire à vous-même. Vous verrez tout de suite l’effet bonne humeur que cela insuffle sur vous.
  • Deuxièmement, passez votre journée à récolter des sourires. Dans la rue, au chauffeur de bus, dans le métro, au boulot…Distribuer vos sourires à qui croisera votre regard. Là aussi, bien-être et bonne journée sont assurés !

 

2. Mes trois bonheurs par jour

Créez-vous un cercle vertueux. Plus vous positivez, plus vous aurez ce réflexe de voir la vie du bon côté et mieux vous vous sentirez. Chaque soir, avant de vous endormir, faites un petit exercice ultra simple : énoncez dans votre tête ou écrivez trois bonheurs qui se sont produits pendant la journée. 

J’ai débuté cet exercice il y a plus d’un mois et je ne pensais pas qu’il aurait autant d’effet sur moi. Pourtant, le simple fait d’énumérer des petits bonheurs du quotidien, qui plus est juste avant de m’endormir, me fait beaucoup de bien.

 

3. « Il y a toujours pire »

Phrase très personnelle qui m’aide à relativiser. Car pour positiver au quotidien il faut aussi apprendre à relativiser. Certaines personnes se boufferont la vie pour des broutilles. Un changement d’organisation qui chamboule vos plans, des bouchons en voiture, un projet qui ne se concrétise pas, un rhume qui vous met à plat.

Ça nous arrive à tous, moi la première. Dans ces cas-là, mon premier réflexe est de me dire tout simplement : il y a toujours pire. Cela peut paraître très culcul la praline mais au contraire, je pense qu’il est important de savoir prendre du recul lorsqu’une situation nous déstabilise. Moi ça fonctionne avec cette petite phrase : il y a toujours pire. Ailleurs, à cet instant T, certaines personnes sont dans des situations bien plus difficiles que la mienne à travers le monde. Mon problème n’est pas grave, inutile de me bouffer la vie avec. Et la frustration que j’ai pu avoir repart aussi vite qu’elle est arrivée 🙂 !

 

Et vous, vous faites quoi pour positiver ?

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *